For sharing photos in HD spread the word on the forums, shops... in your respective countries, I thank you in advance for your help.
*
Pour le partage des photos en HD passer le mot sur les forums, les boutiques... dans vos pays respectif, je vous remercie par avance pour votre aide.





lundi 22 décembre 2008

mardi 16 décembre 2008

Lamborghini Miura S (P400)



credit : Ta7za



Miura S (P400)

Année de production : 1969 à 1971

Moteur : V12 - 4 litres
Puissance : 370 chevaux
Vitesse maximum : 285 km/h
Nombre d'exemplaire : 338

Anno di fabbricazione : 1969/1971
Motore : V12 - 4 litres
Potenza : 370 cv
VMax : 285 Km/h
Numero di esemplari : 338

Year of manufacture: 1969/1971
Engine : V12 - 4L
Power : 370 Hp
Max Speed : 285 Km/h
Nubmer of pieces : 338

lundi 15 décembre 2008

Lamborghini 400 GT 2+2


photos de Ta7za



La Lamborghini 400 GT 2+2 est le modèle qui a succédé à la Lamborghini 350 GT.

La 400 GT 2+2 a été présentée au Salon International de Genève, en mars 1966. Bien qu'elle dipose d'une carrosserie conçue par la Carrozzeria Touring, assez semblable à celle des 350 et 400 GT, c'est un modèle entièrement nouveau qui utilise une transmission et un différentiel estampillés Lamborghini. Ses dimensions sont d'ailleurs différentes, la longueur passe de 4500 mm à 4640, le réservoir de 80 litres est en une seule pièce et non plus en deux parties comme sur la 350 et la carrosserie est en acier.

Ce seront au total 247 exemplaires de ce modèle qui seront fabriqués entre 1966 et 1968 avant d'être remplacé par la Lamborghini Islero.

dimanche 14 décembre 2008

Lamborghini Countach

La Lamborghini Countach est une voiture de sport produite entre 1974 et 1990. Elle remplace la Lamborghini Miura et sera remplacée par la Lamborghini Diablo.

La Lamborghini Countach est avec la Ferrari 512 BB (Berlinetta Boxer), le modèle le plus important sur le marché de l'automobile sportive des années 1970.

Lors du Salon International de Genève en mars 1971, Lamborghini présente une étude conceptuelle nommée LP500. Une fabrication en série du véhicule n'était pas envisagée, mais l'étude plaît, de sorte que Lamborghini se décide à réaliser et commercialiser un modèle ressemblant. Toutefois, de nombreux détails sont modifiés. Le V12 de 5 litres du prototype LP500 est devenu en 1974, avec la LP400, un 4 litres qui allait devenir célèbre. LP signifie (it) Longitudionale Posteriore en référence à la position du moteur.

Le nom Countach provient une expression du dialecte régional d'Émilie-Romagne. Il marque l'expression d'étonnement et d'admiration qu'aurait lâché un agriculteur local, à la vue de la voiture, sortie sur route pour la première fois. Le véhicule a été produit de 1974 à 1978 comme Lamborghini Countach LP400. Il dispose d'un moteur V12 de 3 929 cm³ qui développe 375 CV. Le moteur est inséré axialement, contrairement à la Miura. La boîte de vitesses à cinq rapports s'est retrouvée devant le moteur, et de là l'arbre primaire traverse le carter d'huile pour atteindre la transmission arrière. Contrairement au monocoque de la Miura, la Countach avait un cadre treillis, mais la carrosserie était toujours signée Bertone.

La Miura a des arrondis doux, la Countach est angulaire et agressive. Le pare-brise est extrêmement plat et les portes « coléoptère » s'ouvrent en quart-de-cercle vers l'avant, parallèlement à la carrosserie (principe que l'on retrouve sur la Diablo et la Murciélago), ce qui soulève la question de la manière de sortir si la voiture se retrouve sur le toit.

La LP400 est pendant dix ans la Lamborghini la plus rapide, entre autres à cause de la règlementation anti-pollution très restrictive aux États-Unis. C'est quand Lamborghini équipe la LP500S d'un moteur nettement plus puissant que les performances sont accrues à nouveau.


Lamborghini a assemblé un total de 2 042 exemplaires :

1 prototype, détruit lors du crash test destiné à l'homologation
157 : LP400
237 : LP400S
321 : LP500S
676 : LP5000QV
650 : 25e anniversaire

La 1er Lamborghini Countach / The 1st Lamborghini Countach






Credit photos : Ta7za

samedi 13 décembre 2008

Lamborghini Diablo GT2

Photos de Ta7za

Lamborghini Diablo GT2

Année de production : 1998
Moteur : V12 / 6 litres
Puissance : 640 chevaux
Vitesse maximum : 350 km/h
Nombre d'exemplaire : 2

Anno di fabbricazione : 1998
Motore : V12 / 6 litres
Potenza : 640 ch.
VMax : 350 km/h
Numero di esemplari : 2

Year of manufacture : 1998
Engine : V12-6L
Power : 640 Hp
Max Speed : 350Km/h
Nubmer of pieces : 2

vendredi 12 décembre 2008

Lamborghini LM 002

Credit : Ta7za

En 1977, l'armée US lancait un appel d'offres auprès de constructeurs spécialisés pour la conception et la production d'un véhicule tout terrains spécial, capable de transporter des hommes et du matériel sur toute zone de guerre. Lamborghini présenta son prototype "Cheetah" renommé LM 001. C'est le Hummer qui sera retenu.

Mais Lamborghini, certain des réelles qualités et de la supériorité de son engin, décida de lancer la fabrication et présenta la version "civile" en 1986 sous le nom de LM 002. Ses dimensions sont gigantesques puisqu'il mesure 4,90 m de long, 2,0 mètres de large et 1,815 de haut ; un vrai camion. Le LM 002 utilise le moteur V12 de la Lamborghini Countach de 5.167 cm3 de cylindrée développant 450 cv. Malgré une mauvaise aérodynamique et un poids de 2,6 tonnes à vide, il atteint la vitesse record de 210 km/h ; il parcourt le 1000 m départ arrêté en 31 secondes et passe de 0 à 100 km/h en 7,8 secondes !!

Le système de freinage est composé de freins à disques ventilés à l'avant et de tambours à l'arrière.

La consommation est au minimum de 30 l/100 mais peut dépasser les 50 l/100 dans des conditions de fortes pentes en charge. L'autonomie est assurée par les deux réservoirs de carburant d'un total de 290 litres.

Le Lamborghini LM 002 a été produit en 301 exemplaires entre 1986 et 1993, dont les 60 derniers ont été uniquement destinés au marché américain qui en a été très friand. Son domaine de prédilection est naturellement le désert. Les princes du Moyen Orient en ont acquis de très nombreux exemplaires.

jeudi 11 décembre 2008

Lamborghini 350 GT






Credit : Ta7za (Luca) Milan, Italy



La Lamborghini 350 GT est le premier modèle de série de la marque italienne Lamborghini qui fut commercialisé.

La carrosserie du prototype 350 GTV était due au crayon de Franco Scaglione alors salarié chez Bertone et celle du modèle 350 GT, devenu la version commercialisée, a été revue par la carrosserie Touring. Elle repose sur le chassis tubulaire développé pour le prototype par Neri et Bonacini.

Son moteur, du à Giotto Bizzarini, reprend la version du prototype mais sa puissance a été abaissée de 90 cv et ne développe plus que 270 cv à 7000 t/mn.

La version 350 GT sera produite à 120 exemplaires entre 1964 et 1967. Une version spider, la 350 GTS a été fabriquée en 2 exemplaires en 1965 et 2 exemplaires de la 350 GTZ avec carrosserie Zagato, ce qui porte le total à 124 exemplaires.

Son prix moyen était de 13.900 US$.

Fiche technique

Moteur :V12 / 3.5 litres
Puissance : 270 chevaux
Vitesse maximum : 250 km/h.

mercredi 10 décembre 2008

Lamborghini 350 GTV














La Lamborghini 350 GTV est un prototype. C'est la première production que la marque, à peine crée, n'ait jamais construit. La Lamborghini 350 GTV a été présentée la première fois lors du Salon International de l'Automobile de Turin en octobre 1963. Ce prototype roulant a été conçu en seulement douze mois.

Son moteur, un 12 cylindres en V de 60° de 3.464 cm3, est l'oeuvre de Giotto Bizzarini. Alimenté par 6 carburateurs double corps Weber, il développe 360 cv à 8000 tours par minute. Ce fantastique moteur deviendra la motorisation de base de la future gamme Lamborghini. La voiture a dépassé, lors des tests sur piste, les 280 km/h.

La carrosserie est l'oeuvre du maître carrossier Bertone, sous le dessin de Franco Scaglione, elle sera fabriquée dans les ateliers Sargiotto à Turin. Construite sur un chassis tubulaire dessiné par Giotto Bizzarini et fabriqué par Giorgio Neri et Luciano Bonacini à Modène, comme toutes les voitures sportives adaptables à la course de cette époque.

La version destinée à être commercialisée, la 350 GT, sera présentée au Salon de Genève l'année suivante.

Production totale : 1 exemplaires
Classe : prototype
Carrosseries : coupé
Plate-forme commune : 3500GT*00001

Performances
Motorisations : V12 24 soupapes à 60°
Dimensions
Longueur : 4500 mm
Largeur : 1730 mm
Hauteur : 1220 mm
Poids : 980 kg

mardi 9 décembre 2008

Lamborghini Espada


Credit : Eelke Blok
L'apparition du modèle Espada contribua pour une large part a faire chuter l'intérêt de la clientèle pour l'Islero. En effet, présentée au Salon de Genève en mars 1968, l'Espada fait immédiatement l'unanimité par son caractère sportif bien marqué et par sa ligne à l'esthétique très réussie.

Ce coupé deux portes mais à quatre confortables places est signé par le jeune Gandini, salarié chez Bertone. En prenant comme référence le prototype Marzal qu'il avait présenté en 1966, le célèbre carrossier conçoit une voiture différente en travaillant particulièrement son aérodynamisme. L'Espada est très basse, avec un pare-brise convexe qui parait excessivement incliné. La lunette arrière quasi horizontale, sous laquelle se trouve un vaste coffre à bagages, accroît encore davantage la ligne futuriste de cette voiture. Ce coupé quatre places est un mariage parfait entre les prestations d'un moteur sportif et le raffinement et l'équilibre des lignes de la carrosserie. Le châssis, réalisé par Lamborghini, et la carrosserie constituent une structure autoportante.

Ce modèle est une traction arrière dotée de suspensions à roues indépendantes et de quatre freins à disque. La boite de vitesse et le moteur sont placée à l'avant. Le moteur est un V-12 de 4000cm à six carburateurs double corps libérant une puissance de 325 chevaux. La vitesse de pointe frôle les 250 Km/h.

Dans les années qui suivront, l'Espada subira des modifications notamment sur le plan esthétique. En 1970, on enlèvera la grille de protection de couleur noire placée à l'arrière, juste au dessus des feux de position. Le tableau de bord est revu et corrigé afin de le rendre plus fonctionnel. On monte ensuite de nouvelles jantes en alliage léger. Dans cette version 1970, la puissance gagne 25 chevaux .

Après l'accueil chaleureux que lui réserveront la critique et les spécialistes, le public applaudira lui aussi ce modèle très réussi. Avec 1217 unités, l'Espada arrive ainsi au premier rang de la production Lamborghini pour le nombre d'exemplaires construits entre 1968 et 1978.

La Lamborghini Espada sera déclinée en plusieurs versions :
Espada S1, dont le code chassis est 7, 186 exemplaires de mars 1968 à novembre 1969, 325 cv à 6500 t/mn, 250 km/h,

Espada S2 GTE, code chassis 8, 575 exemplaires de décembre 1969 à novembre 1972, 350 cv à 7000 t/mn, 250 km/h,

Espada S3, code chassis 9, 456 exemplaires de décembre 1972 à 1978, 350 cv à 7500 t/mn, 250 km/h.

Espada S2 Frua Faena, prototype berline à 4 portes réalisé par le carrossier Frua en 1971, sur le modèle 8224.

lundi 8 décembre 2008

immatriculation / registry

Modèles/Models




LP400

LP500
LP640

Reventon



n° chassis :

1er propriétaire :

couleur :

cuir :

options :

etc....

dimanche 7 décembre 2008

mercredi 3 décembre 2008

Tous les modèles de Lamborghini

Modèles/Models Lamborghini :




Modèles de séries / Models serials… (Incomplet)

1963

■ Lamborghini 350 GTV (prototype) 1 seul exemplaire construit et toujours en état de fonctionnent.

1964

■ Lamborghini 350 GT (1964 à 1966)

1965

■ Lamborghini 350 GTS (Salon de Turin)
■ Lamborghini 3500 GTZ (Salon de Londres)

1966

■ Lamborghini 400 GT (1966 à 1967)
■ Lamborghini 400 GT 2+2 (1966 à 1968)
■ Lamborghini P400 Miura (1966 à 1969)
■ Lamborghini 400 GT Flying Star II (Carrosserie par Touring, Salon de Turin)
■ Lamborghini 400 GT Special Monza

1967

■ Lamborghini Marzal


1968

■ Lamborghini Espada Série I (400 GT, 1968 à 1969)
■ Lamborghini Espada Prototype (1968)
■ Lamborghini P400 Miura Roadster Bertone (Salon de Bruxelles, 1968)

1969

■ Lamborghini Islero (1966 à 1969)
■ Lamborghini Espada Série II (400 GTE, 1969 à 1972)
■ Lamborghini P400 Miura S (1969 à 1971)
■ Lamborghini Islero S (1969 à 1970)

1970

■ Lamborghini 400 GT Jarama (1970 à 1972)
■ Lamborghini Miura « Jota » (prototype, détruite/crashed)

1971

■ Lamborghini P400 Miura SV (1971 à 1972)
■ Lamborghini Urraco (Prototype)
■ Lamborghini LP5000 Countach (Salon de Genève)

1972

■ Lamborghini 400 GTS Jarama (1972 à 1976)
■ Lamborghini 400 GT Jarama 'BOB'
■ Lamborghini Espada Série III (400 GTE, 1972 à 1978)
■ Lamborghini P250 Urraco (1972 à 1976)

1973

■ Lamborghini Urraco Rallye (1973)

1974

■ Lamborghini P300 Urraco (1974 à 1979)
■ Lamborghini LP400 Countach (1974 à 1978)
■ Lamborghini P114 Bravo (Salon de Turin, 1974)

1975

■ Lamborghini P200 Urraco (1975 à 1977)

1976

■ Lamborghini Silhouette (1976 à 1979)

1977

■ Lamborghini Cheetah (Tout-terrain/all terrain)

1978

■ Lamborghini LP400 S Countach (1978 à 1982)
■ Lamborghini Faena (Espada 4 portes par Pietro Frua)

1980

■ Lamborghini Athon (Salon de Turin)

1981

■ Lamborghini Jalpa P350 (1981 à 1988)
■ Lamborghini LM 001 (Salon de Genève)
■ Lamborghini Miura SVJ Spider (Salon de Genève)

1982

■ Lamborghini LP500 S Countach (1982 à 1985)
■ Lamborghini LMA 002

1984

■ Lamborghini LM 004

1985

■ Lamborghini LP500 Countach QuattroValvole (1985 à 1988)

1986

■ Lamborghini LM-002 (1986 à 1992)

1987

■ Lamborghini Jalpa Speedster
■ Lamborghini Countach Evoluzione
■ Lamborghini Countach restylage « Alfieri »

1988

■ Lamborghini Countach 25e anniversaire (1988 à 1990)

1990

■ Lamborghini Diablo (1990 à 1998)

1993

■ Lamborghini Diablo VT (1993 à 1998)

1994

■ Lamborghini Diablo SE30 (1994 à ?)

1995

■ Lamborghini Diablo SE30 JOTA
■ Lamborghini Diablo VT Roadster (1995 à 1998)
■ Lamborghini Diablo SV (1995 à 1998)
■ Lamborghini Cala (Salon de Genève)

1996

■ Lamborghini Projet L147 / Acosta de Marcelo gandini

1997

■ Lamborghini Projet L147 / Canto

1998

■ Lamborghini Diablo SV Roadster
■ Lamborghini Diablo SV Monterey
■ Lamborghini Diablo SV 35 th (9 coupé & 3 roadster)
■ Lamborghini Pregunta (prototype, base mécanique Diablo, Paris 1998 & Genève 1999)

1999

■ Lamborghini Diablo SV Alpine Edition
■ Lamborghini Diablo VT
■ Lamborghini Diablo SV
■ Lamborghini Diablo VT Roadster
■ Lamborghini Diablo GT (1999-2000)
■ Lamborghini Diablo VS Special (Modèle spécial conçu pour la marque de lingerie féminine Victoria's Secret)
■ Lamborghini Diablo VT Roadster Momo Edition
■ Lamborghini Canto

2000

■ Lamborghini Diablo GTR
■ Lamborghini Diablo Millennium Roadster
■ Lamborghini Diablo 6.0L SE /Millennium (35 exemplaires).
■ Lamborghini Diablo VT 6.0 (2000 à 2001)

2001

■ Lamborghini Murciélago 6.2.L - 580 Ch (2001 à 2006) présentation au Salon de Francfort, 2001 et commercialisation à partir de 2002) + 2000 exemplaires.

2003

■ Lamborghini Gallardo
■ Lamborghini Gallardo 5.0L 500ch (2003 à 2008)
■ Lamborghini Murciélago 40th Anniversary (2003 / 50 ex )
■ Lamborghini Murciélago Roadster

2005

■ Lamborghini Murciélago R-GT (Salon de Francfort)
■ Lamborghini Gallardo Concept S (1 exemplaire)
■ Lamborghini Gallardo SE (150 ex )
■ Lamborghini Gallardo Spyder (Salon de Francfort, 2005 )

2006

■ Lamborghini Gallardo 5.0L 520ch (2006 à Mars 2008 - 7000 ex)
■ Lamborghini Murciélago LP640 6.5 L - 640 ch (Salon de Geneve, 2006)
■ Lamborghini Gallardo Nera - (Salon de Paris, 2006) (185 ex )
■ Lamborghini Murciélago LP640 " Versace" (Salon de Paris, 2006) (20 ex )
■ Lamborghini Murciélago LP640 Roadster (Salon de Detroit, 2006)
■ Lamborghini Miura Concept 2007 (Salon de Detroit 2006)

2007

■ Lamborghini Murciélago LP640 Roadster " Versace" (Miami, 2007)-(2007 / 1 ex )
■ Lamborghini Gallardo Superleggera 530ch (Salon de Geneve, 2007)-(2007 / mars 2008 )
■ Lamborghini Reventon 650ch (Salon de Francfort,2007)(2007, 20 ex)
■ Lamborghini Miura « Jota » (1970, prototype, détruite)

2008

■ Lamborghini Gallardo LP560-4 (Salon de Genève 2008)
■ Lamborghini Estoque (Mondial de L'Automobile de Paris 2008) Concept 4 portes





■ Lamborghini P140 (date inconnue)

www.Lamborghini.com

vendredi 21 novembre 2008

Lamborghini Estoque

La Lamborghini Estoque est une berline 4 portes. La voiture a été présentée au Mondial de l'automobile de Paris de 2008. Ce modèle sera mis en production en 2012 pour un prix de base estimé à 185 000 €. Elle pourrait se doter du V10 de 560ch de la Lamborghini Gallardo LP560-4, d'un V8 turbocompressé, d'un V8 hybride ou même d'un énorme bloc TDI. C'est le premier coupé quatre places de la marque au taureau depuis l'Espada de 1968.

Lamborghini Reventón

La Lamborghini Reventón est une voiture de sport du constructeur automobile italien Lamborghini présentée au salon international de l'automobile de Francfort de 2007.

D'un prix d'achat 1,0 millions euros, elle est considérée comme la plus puissante et la plus onéreuse des Lamborghini produites jusqu'ici (et la deuxième voiture la plus chère en 2008, après la Bugatti Veyron). Le communiqué de presse officiel rapportait qu'elle ne devrait être produite qu'à 100 exemplaires. L'aspect extérieur du véhicule serait inspriré de l'avion de chasse F-22 Raptor. Bien que ce dernier soit totalement inédit, la plupart des pièces mécaniques sont reprises de la Murciélago LP640, tel le moteur V12 de 650 ch. La Reventón effectue le 0 à 100 km/h en 3,4 s et a une vitesse de pointe de 340 km/h, les freins à disques céramique carbone (étriers à 6 pistons) permettant alors d'immobiliser rapidement la Reventón. Son châssis est composé d'une structure tubulaire en acier, le tout supportant la carrosserie en carbone.

Voiture d'exception, sa production est déjà entièrement vendue, elle ne sera fabriquée qu'en 20 exemplaires seulement.

Lamborghini Urraco

La Lamborghini Urraco fut présenté lors du Salon International de l'Automobile de Turin en automne 1970, mais commercialisée seulement à partir de 1972.

Cette voiture est une coupé 2+2, designer par Marcello Gandini, globalement, 791 Urraco furent construites, la production s'arrêta en 1979.

Les differentes versions de Lamborghini Urraco sont les :

Urraco P111, 21 exemplaires, version développée exclusivement pour le marché américain. 2463 cm3
180 cv à 7500 t/mn
1100 kg
pneus 205/70 VR 14

Urraco P200, 66 exemplaires entre 1975 et 1977
1994 cm3
182 cv à 7500 t/mn
1250 kg
215 km/h

Urraco P250, 520 exemplaires entre 1972 et 1976, premier modele avec le nouveau moteur V8 Tipo L240 de 2462 cm3 à 90°
220 cv à 7500 t/mn
1100 kg
230 km/h

Urraco P300, 205 exemplaires entre 1975 et 1979
V8 à 90° de 2996 cm3
265 cv à 7800 t/mn
1100 kg
260 km/h

Urraco Bob, 1 prototype créé en 1971 pour le pilote Bob Wallace.
Perfomances :
Pour le modele P250
0-100 kmh = 6 sec
Vitesse Maxi = 230km/h

C'est au salon de Turin, en automne 1970, qu'est présenté pour la première fois au public le modèle Urraco P250. Cette voiture tient son nom du taureau qui tua dans l'arène le célèbre torero espagnol Manolete. Quand au sigle P250 ( P comme " Posteriore") ,il indique la position centrale arrière ainsi que la cylindrée du moteur.

Ce modèle, bien accueilli par le public, aurait du entamer immédiatement sa production mais le contexte économique et social de l'Italie à cette époque en retarde la sortie et diminue également les rythmes de production. L'Urraco est finalement lancée sur le marché en 1972 mais, dans les quatre années qui suivront, 520 exemplaires seulement seront fabriqués, un chiffre en déça des prévisions du constructeur. Toujours en raison de la conjoncture économique internationale du moment, Lamborghini avait décidé de mettre au point un moteur huit cylindres en alliage léger d'environ 2500 cm3. Autres critères : dimensions et surtout coût de production doivent être raisonnables.

La formule choisie est simple et économique : un seul arbre à cames en tête par rangée de cylindres, actionné par courroie crantée externe et deux soupapes par cylindre. Le taux de compression est égal à 10.4 : 1 tandis que l'alimentation fait appel à quatre carburateurs Weber double corps. Ce moteur fournit une puissance maximale de 220 ch. à 6500 tr/mn. La boite de vitesses est montée sur le coté gauche du moteur, dans le prolongement du bloc, dispose de cinq rapports, et est couplée à un différentiel Lamborghini. Ce V8 compact s'avère d'une très grande qualité et d'un rendement élevé. Le châssis en acier constitue avec la carrosserie une structure monocoque. L'Urraco est également dotée de suspensions indépendantes sur les quatre roues, de freins autoventilés et de jantes en magnésium.

Le nom de Bertone est une nouvelle fois associé au dessin d'une Lamborghini. Le célèbre carrossier conçoit une voiture basse, large, d'allure agressive mais dont les lignes restent souple et agréables à l'oeil. Le nez reçoit des phares escamotables et le capot avant plutôt court, associé à un large pare brise très incliné, donne à cette Urraco quelque chose de délicat. La lunette arrière est surmontée d'ailettes qui, en se prolongeant latéralement sur la carrosserie, font office de prises d'air. Malgré la position centrale du moteur, l'habitacle est spacieux et les sièges arrières confortables. Quelques critiques sont faites cependant à l'instrumentation. A l'origine, on avait cherché à se servir de la console centrale pour produire des voitures aussi bien à conduite à droite qu'à gauche. Cette solution sera ensuite abandonnée sur les exemplaires de série.

Le contexte économique de l'époque (on est en 1974, en pleine crise pétrolière) devait toucher de plein fouet la production de ce modèle. Lamborghini décide alors de se consacrer à des voitures de petites et moyennes cylindrées. Au salon de Turin, cette même année, deux nouvelles versions viennent s'ajouter à la P250 : la P200 et la P300. Il s'agit pour la première du plus petit moteur jamais fabriqué par Lamborghini. Grâce à sa petite cylindrée qui offre des avantages fiscaux intéressants (notamment un taux de TVA réduit), la P200 est exclusivement destinée au marché italien. La vitesse maximale de la P200 atteint 215 Km/h. Soixante six exemplaire seront produits entre 1975 et 1977. La version P300 se distingue, quand à elle, par une distribution à quatre arbres à cames en tête et une alimentation à quatre carburateurs double corps. Cette conception, plus sportive, permet à la voiture de dépasser les 260 Km/h et de franchir les 1000m départ arrêté en 26 secondes à peine.

Lamborghini Jarama

Pour remplacer la vieillissante Islero, qui était dérivée des Lamborghini 350 GT et 400 GT, Ferruccio Lamborghini fait logiquement appel à la carrosserie Bertone. Le modèle qui en découlera ne sera cependant pas vraiment à la hauteur des espérances.

À la fin des années 1960, le duo Bertone/Lamborghini fonctionne plutôt bien. Le designer italien Marcello Gandini semble alors le plus qualifié pour dessiner la descendante de l'Islero. S'inspirant des lignes de l'Iso Lele lancée un an plus tôt, Gandini revoit sa copie en ajoutant des angles. Dévoilée au Salon International de Genève en mars 1970, la Jarama ne fait pas l'unanimité : sous le capot, on retrouve le V12 maison, tandis que l'habitacle offre deux petites places arrière à un moindre prix que l'Espada.

En 1972, alors que l'usine ne va pas très bien, on tente de rendre la Jarama plus attractive : la GTS arbore des prises d'air et une bosse de capot agressives,et le moteur passe de 350 à 365 cv.
La production de la Jarama cessera en 1976.

La Jamara sera déclinée en trois versions :

Jamara 400 GT, 177 exemplaires, de 1970 à 1973
3929 cm3
350 cv à 7500 t/mn
1540 kg
245 km/h
pneus Pirelli Cinturato 215-15
prix environ 23.000 US$

Jamara 400 GTS, 150 exemplaires, de 1973 à 1976
3929 cm3
365 cv à 7500 t/mn
1461 kg
260 km/h
pneus Pirelli Cinturato 215/70-15

Jamara Rally S, prototype à la demande du pilote Bob Wallace, 3929 cm3, 380 cv à 8000 t/mn, injection Magneti-Marelli.

Lamborghini Islero

La Lamborghini Islero est un modèle automobile de la marque italienne Lamborghini. Elle a été présentée au Salon International de Genève en mars 1968.

Elle remplace la Lamborghini 400GT 2+2 et a été dessinée par la société Marazzi suite à la fermeture de la Carrozzeria Touring. La Carrozzeria Marazzi était née après avoir repris une grande partie des salariés de Touring.

Le modèle sera décliné en trois versions : Islero 400 GT, Islero 400 GTS, Islero Spyder.

Le nom Islero provient du taureau qui a tué le fameux toréador Manolete en 1947, ce taureau provenait de l'élevage de Don Eduardo Miura.

Le dessin trop classique de la carrosserie pour une Lamborghini ne lui a pas amené le succès, bien qu'elle bénéficie de lignes tendues et que Ferruccio Lamborghini en personne ait fortement contribué à son dessin. Après 125 exemplaires produits entre mars 1968 et février 1969, la version S apparaît, légèrement modifiée : passage de roues, déflecteurs dans les vitres, et sera produite à 100 exemplaires en 1969 avant d'être supplantée par la Lamborghini Espada.

Toutes les versions sont équipées du même moteur V12 à 60° de 3929 cm3 développant 325 cv pour la GT et 350 cv pour la GTS. La Spyder est en fait le chassis 6279 d'une version GT, dérivée en Spyder pour un client américain.

Sa vitesse de pointe est de 248 km/h et 259 km/h sur la version S.

Lamborghini 400 GT

La Lamborghini 400 GT est un modèle dérivé qui est une 350 GT avec une mécanique plus puissante.

En 1965, afin de relancer l'intérêt pour sa voiture, Lamborghini équipe la 350 GT d'un moteur dont la cylindrée a été portée à 3929 cm3 et la puissance à 320 cv. Ce modèle sera baptisé 400 GT. Il dispose de la même carrosserie.

20 exemplaires avec une carrosserie en acier seront produits plus 3 avec une carrosserie en aluminium, soit 23 exemplaires au total.

Nota Important : Cette version 400 GT ne doit pas être confondue avec le modèle 400 GT 2+2 qui est totalement différent.

Lamborghini Miura

La Lamborghini Miura est un modèle qui fut produite de 1966 à 1973.

Elle fut déclinée en plusieurs versions :

Miura pré-série : 5 exemplaires dont le prototype détruit pendant les essais.

Miura P400 : 275 exemplaires du 20 avril 1966 au 31 décembre 1968, 3929 cm3
350 cv à 7000 t/mn,
280 km/h
945 kg
pneus Pirelli Cinturato 205 HS 15

Miura P400 S : 338 exemplaires du 12 décembre 1968 au 12 mars 1972
3929 cm3
370 cv à 7700 t/mn
285 km/h
1180 kg
pneus Pirelli Cinturato GR 70 VR-15HS

Miura P400 SV : 150 exemplaires du 6 avril 1971 à octobre 1973
3929 cm3
385 cv à 7850 t/mn
290 km/h
1245 kg
pneus Pirelli Cinturato FR 70 VR 15

Miura P400 SVJ : 6 exemplaires, projet de développement pour le pilote Bob Wallace sur une base Miura 400 SV

Miura Spyder, comme dans le cas de l'Islero Spyder, c'est une transformation d'un carrossier car Lamborghini n'a jamais commercialisé de version Spyder.

En plus de ces versions, le modèle de base eut deux changements 350ch puis 370ch pour 980kg puis 1125kg.






Production totale : 615 exemplaires
Classe : Supercar
Carrosseries : Coupé 2 places

Performances
Motorisations : V12 central transversal
Transmission : Arrière 5 rapports

Dimensions
Longueur : 438 mm
Largeur : 177 mm
Hauteur : 115 mm
Poids : 1125 kg

www.lamborghini.com

jeudi 20 novembre 2008

mardi 17 juin 2008

IMSA Lamborghini Murciélago GTR (2008)








IMSA © Tous droits réservés / All right reserved